Catégories
Assurance Décennale Maître d'oeuvre Maître d'ouvrage

Hausse des tarifs de votre assurance décennale :
comment réagir ?

Après les évènements qui ont marqué cette année 2020, la plupart des assureurs augmentent leurs tarifs au renouvellement des contrats d’assurance décennale pour 2021.

Les hausses conjoncturelles constatées même pour des entreprises sans sinistre vont de 2 à 10 %. Pour les assurés sinistrés (même avec une charge minime) la hausse peut atteindre 25 %.

A réception de votre appel de prime, il reste un mois pour réagir.

Afin de prendre les devants, CLA COURTAGE vous accompagne pour :

1. Consulter le marché et bénéficier d’offre comparative sur mesure

Les appels de primes sont adressés selon les compagnies de mi-novembre à fin décembre.

Consultez-nous, avant même de recevoir votre appel de prime .Nous vous remettons une étude personnalisée vous permettant de comparer en toute simplicité : les tarifs, les montants et franchises par garantie, les éventuelles exclusions.

  • Si vous subissez une hausse importante pour le renouvellement de votre contrat, vous pourrez résilier et opter pour un autre assureur en toute sérénité.
  • Si vous ne subissez pas de hausse, notre étude aura le mérite de vous rassurer et de préparer l’avenir au mieux.

2. Vérifier ensemble les clauses de résiliation de vos conditions générales et particulières 

La majoration appliquée permet-elle la résiliation ?

Ces dispositions sont contractuelles et à la main de votre compagnie.
Il y a nécessairement une clause prévue, mais les modalités peuvent être spécifiques.
Nos experts vous guident pour bien respecter leurs termes.

Dans les cas suivants, l’augmentation des cotisations ne permet pas de résilier :

  • Hausse de l’indice : liée par exemple à l’augmentation du BT01, cette indexation est contractuelle 
  • Hausse liée à une sinistralité
  • Hausse liée à l’augmentation d’une taxe

En dehors de ces cas de majoration, vous avez la faculté de demander la résiliation 

Le délai de résiliation : de 15 à 30 jours à réception de l’avis d’échéance ou de l’appel de prime. Attention, le délai démarre à la date de réception du courrier, vigilance donc sur le cachet de la poste.

3. Procéder à la résiliation :

Respecter le formalisme de la lettre de résiliation.

Nous vous accompagnons dans la rédaction et le respect du formalisme administratif.

Organiser la continuité d’assurance en toute fluidité.

Selon votre contrat, vous avez un délai de préavis de 1 à 2 mois après la demande de résiliation.
La date de prise d’effet du nouveau contrat devra être calée en fonction de la date effective de résiliation de l’ancien contrat.

Avec CLA COURTAGE, ne subissez pas les hausses, anticipez-les et gagnez en sérénité.